Mon jeûne hydrique 4 Jours Descente alimentaire 2è et 3è jour


Dans un moment festif, j'avais remis le tabac dans ma vie.


Cette préparation au jeûne est une excellente occasion d'arrêter à nouveau de m'empoisonner... et de faire vivre ces voyous de l'industrie du tabac.





D'autant que je le sens maintenant. Je sens ma gorge qui me brûle et je suis gênée pour travailler. Mon travail, c'est la parole, entre autres, et avec la gorge sans cesse irritée, ça devenait bien compliqué.


Le 4 Octobre, j'ai supprimé la cigarette et ça a été plutôt facile. Le soir, il y a eu quelques envies un peu plus tenaces, mais je me suis occupée et les envies sont passées. Je bois beaucoup d'eau pour aider mon corps à supprimer les toxines du tabac et pense à tout le bien que je me fais en arrêtant cette saloperie de cigarette.


Donc le 4, plus de thé, plus de café ni d'alcool et plus de tabac.


C'était pour moi les plus gros défis. Spontanément, j'ai aussi supprimé une partie des féculents. A vrai dire, il ne reste plus beaucoup de choix pour me nourrir. Aujourd'hui, j'ai préparé des poireaux en fondue, avec des épices ça sera agréable, je m'autoriserai encore une tranche de pain complet pour le plaisir et un dernier morceau de fromage.


C'est fou comme la nourriture dicte nos journées. Il faut se relier à sa force d'âme pour sortir des habitudes, certains appellent ça la motivation, je préfère parler de force d'âme.




1 vue0 commentaire